Pourquoi le ski?

Ma maman m’a fait découvrir le ski quand elle amenait ses élèves en classe de neige. On a par la suite déménagé à la montagne. J’ai passé le flocon à l’âge de 7ans, les premières étoiles puis j’ai rejoins le club de ski à l’âge de 9ans. Depuis mon chemin s’est tracé, c’est devenu une grande passion pour moi et j’ai progressé rapidement, j’ai franchi chaque étape jusqu’au haut niveau.
En quelques sortes j’ai l’impression que ma vie a débuté lorsque j’ai commencé le ski. C’est un si joli sport, il réuni adrénaline, glisse, explosivité, force, précision, vitesse, tout ça dans des panoramas extraordinaires à travers le monde entier. Je suis consciente d’avoir fait de gros sacrifices pour ce sport mais à partir du moment où j’ai réalisé que je ne pouvais vivre sans, que les moments où je suis le plus heureuse sont ceux sur les skis, ces sacrifices ne nous semblent pas si énormes, et puis surtout le jeu en vaut la chandelle !

Pourquoi courir pour la Roumanie?

Lorsque j’étais dans la catégorie enfant j’avais le droit de faire le circuit français tout en faisant les courses internationales sous les couleurs de la Roumanie. C’est comme ca que j’ai fait mes débuts pour la Roumanie.
Il est vrai que j’ai toujours vécu en France mais mon cœur a toujours battu en tant que Roumaine. Ma maman nous a élevé seule ma sœur et moi, elle nous a parlé roumain depuis le plus jeune âge. La famille du coté de ma maman, dans laquelle j'ai grandi, est 100% roumaine donc dès mon plus jeune age je me suis sentie davantage roumaine que française.

Oui je suis née en France et j’ai toujours vécu en France mais lorsqu’il y a un match de foot France Roumanie je supporte la Roumanie, et ça depuis toujours !
Je ne vie pas en Roumanie mais mon cœur y est présent, je porte fièrement ses couleurs et je veux réussir dans ce sport au plus haut niveau, pour moi, ma famille et pour ce pays, rien ne me ferait plus plaisir que monter sur la plus haute marche du podium et entendre l’hymne nationale. Je suis plus que déterminée à faire en sorte que cela arrive !